Qu’est-ce qu’une plateforme de développement « Low Code » ?

Les plates-formes de développement « low code » s’appuient sur un type de technologie qui permet de créer des applications à travers la configuration des fonctions plutôt que du codage de fonctions. Elles permettent une livraison accélérée des applications métier en réduisant la quantité de codage manuel requis, ainsi que l’investissement initial dans la configuration, la formation et le déploiement.

Pour quelle utilisation ?

L’automatisation généralisée des processus métiers existe dans l’entreprise au travers de logiciels. Le besoin d’optimisation des processus, et donc de nouvelles applications pour les processus métier, demande aux développeurs de logiciels de créer ces applications personnalisées en volume, tout en s’adaptant aux besoins spécifiques des entreprises. Des plates-formes de développement « low code » sont par conséquent un moyen de permettre la création et l’utilisation rapides d’applications fonctionnelles, qui peuvent répondre à des besoins spécifiques de processus et de données de l’organisation.

L’accès Mobile est l’un des facteurs clés de l’utilisation de plates-formes de développement « low code ». Au lieu d’avoir à consacrer du temps à la création de logiciels multi-périphériques, les packages Low-Code viennent généralement avec les normes de fonctionnalités Mobiles.

En raison d’un minimum de connaissance de codage requise, l’apprentissage des plates-formes de développement « low code » est rapide. L’utilisation de fonctionnalités telles que les interfaces de glisser-déposer qui permettent de visualiser l’application accélèrent rapidement les temps de construction.

Marché
D’après une analyse de Forrester; le marché total des plates-formes de développement « low code » atteindra 15,5 milliards de dollars d’ici 2020.

La croissance du marché de développement « low code » peut être attribuée à sa flexibilité et à sa facilité. Ces plates-formes de développement mettent en effet l’accent sur le but général des applications, avec la possibilité d’ajouter du code personnalisé lorsque cela est nécessaire ou désiré.

Sécurité

Les préoccupations relatives à la sécurité de la plate-forme de développement à faible code augmentent, en particulier pour les applications utilisant des données de consommation. Certains soutiennent qu’il devrait y avoir des préoccupations au sujet de la sécurité des applications construites si rapidement. [12] D’autres pensent que les applications à code faible alimentent les innovations en matière de sécurité – avec un développement continu de l’application, il devient beaucoup plus facile de créer des flux de données sécurisés.

Exemples de plate-formes :
– Agile Point
– Appian
– Bizagi
– Caspio
– K2
– MatsSoft
– Ménopause
– MicroPact
– Microsoft PowerApps et Flow
– MIOsoft
– Nintex
– OutSystems
– QuickBase
– Salesforce
– ServiceNow
– TrackVia

Ce qu’en disent les DSI
Certains professionnels de l’informatique se demandent si les plates-formes de développement à faible code conviennent à l’utilisation dans la construction d’applications d’entreprise à grande échelle et critiques. En outre, certains DSI se sont dits préoccupés par le fait que l’adoption en interne de plates-formes de développement « low code » pourrait entraîner une augmentation des applications non prises en charge (et par conséquent non maîtrisées) par les services Informatiques de l’entreprise.