Déjà utilisé pour les Power Apps, le langage Power Fx annoncé par Microsoft s’étend maintenant à Dataverse, à Power Automate et Virtual Agents. Ce langage low-code est basé sur Excel. Il apportera une logique de développement familière aux nombreux utilisateurs métiers qui connaissent bien le tableur.

Voir l’article